Comment apprendre à votre enfant
ses tables d'addition et de multiplication
dans la bonne humeur.

Extrait du livre de Vincent Delourmel





« Et les tables d’addition ? Les tables de

multiplication ?

Comment faire pour que votre

enfant les mémorise rapidement ?

Là encore, assurez-vous qu’il ait bien compris ce

que veut dire ajouter, soustraire, multiplier ou

diviser.

Les problèmes de compréhension ont

toujours comme base un problème de

vocabulaire. Aussi, traduisez, traduisez,

traduisez.

Si le principe est compris, vous pouvez passer à

l’apprentissage « par cœur ». J’ai une méthode

très ludique à vous proposer. Elle m’a été

dévoilée par Marie Laure Veyre, naturopathe,

mais surtout mère de 2 enfants. Le principe est

très simple. Un simple jeu de 52 cartes suffit.

De ce jeu de cartes, enlevez toutes les figures, de

façon à ne garder que les cartes à points.








Un simple jeu de cartes suffit pour

Apprendre toutes ses tables

Distribuez les cartes aux 2 joueurs. Proposez à

l’enfant de jouer à la bataille sous forme

d’addition : lorsque les joueurs retournent la

carte supérieure de leur jeu, ils la déposent face

en l’air sur la table. Le premier qui donne la

somme de l’addition remporte le pli. Par exemple,

si le joueur 1 sort un 3 et le joueur 2 un 8, le

premier qui dit 11 remporte les deux cartes.

Évidemment, on ne tient absolument pas compte

des couleurs (pique, carreau, cœur, trèfle).

On peut adapter cette bataille à la multiplication,

la division, la soustraction.

Pour les plus grands, on peut imaginer qu’avant

de retourner les cartes, l’un des joueurs annonce

la règle de calcul : addition, multiplication,

soustraction ou division.

De cette façon, l’enfant apprend en jouant. Il a

un objectif, il manipule l’information, il vit un

épisode qui restera en mémoire… »


























Comme vous le constatez, le principe est simple.
Sachez cependant, qu'il vous reste à faire le plus important: la pratique.
La simple connaissance intellectuelle ne servira en rien à votre enfant, si ce dernier ne met pas en pratique cet exercice ludique, ce jeu.
Il peut le pratiquer avec vous, ses frères et sœurs, les autres membres de sa famille, ses amis, ses voisins, son parrain, sa marraine, etc...
La balle est dans votre camp !
Et n'oubliez pas: « la Connaissance et la Pratique sont comme les deux ailes d'un oiseau. » S'il en manque une, il reste cloué au sol.

Pour finir, je vous donne une adresse sur internet, où il peut également jouer à apprendre ses tables de multiplication: seul cette fois ci.
Cliquez ici

Bonne chance et à bientôt.